Tableau Qualité OVALIDE SSR 1.Q.5.ISD « Incompatibilité entre diagnostic CIM-10 et sexe » dans T2A VIEWER

T2A VIEWER repère les RHS, séjours, diagnostics, actes CSARR et CCAM des tableaux Qualité d’OVALIDE SSR (voir « Les tableaux Qualité OVALIDE SSR dans T2A VIEWER« ). L’équipe PMSI peut alors facilement corriger si nécessaire et si c’est justifié les codages en question, avant les envois ePMSI.

Consigne préalable : vérifier que le nombre de RHS du tableau 1.D.0.RTP « SSRHA et RHA transmis sur la période » est égal au nombre de lignes du fichier RHS importé dans T2A VIEWER (écran par défaut ou écran « Historique des importations« ) pour vous assurer que vous travaillez bien sur le même fichiers PMSI.

Requête T2A VIEWER SSR : 
# écran « Atypies Diagnostics médicaux » dans la Vue Médicale SSR et sélectionner la période
# cliquer sur le bouton « Rechercher »
# Si il y des atypies repérées, elles apparaissent avec le code atypie MEDSSR-3. Accès à la liste des RHS concernés en cliquant sur la ligne dans la colonne RHS. Accès à la liste des séjours concernés via au moins 1 RHS concerné en cliquant sur la ligne dans la colonne Séjours. 

Définition OVALIDE (source : Guide de lecture OVALIDE SSR 2018)
Les tableaux portent sur les RHA des années n-1 et n, transmis en année n.

Le tableau présente les volumes d’activités (effectifs de RHA en hospitalisation à temps partiel, et SSRHA en hospitalisation à temps complet) pour lesquels on observe une incompatibilité* entre le diagnostic CIM-10 et le sexe du patient.
L’incompatibilité peut être due à une erreur dans le codage du sexe ou dans le codage du code CIM10.
Certains codes CIM-10 à usage PMSI ont été définis, à dire d’expert, comme incompatibles avec le sexe masculin ou féminin. En effet, certains codes sont implicitement associés avec le sexe du patient comme par exemple les codes des groupes des maladies des organes génitaux de l’homme ou des affections non inflammatoires de l’appareil génital de la femme. Les notes d’inclusion ou d’exclusion associées à certains codes précisent parfois le sexe concerné comme, à titre d’exemple, le code F84.2 Syndrome de Rett pour lequel il est énoncé « Trouble décrit jusqu’ici uniquement chez les filles … ».
Les résultats sont détaillés selon les informations suivantes : diagnostic CIM-10, position du diagnostic CIM-10 : Manifestation Morbide Principale MMP, Finalité Principale de prise en charge FP, Affection Etiologique AE, Diagnostic Associé DAS, code sexe : ‘1’ = homme, ‘2’ = femme.
*
: L’incompatibilité est basée sur la variable SEXD (=1 si incompatibilité avec le sexe féminin, =2 si incompatibilité avec le sexe masculin) de la table DiagINFO, utilisée dans tous les champs du PMSI.